Nos valeurs

Les valeurs des PEP : un programme d’avenir

Les valeurs des PEP : Laïcité, Égalité et Solidarité.

La Fédération Générale des PEP se définit comme un opérateur de la transformation sociale. Non pas qu’elle propose un projet global d’organisation sociale et politique alternatif, mais par ses principes d’action et son travail, le mouvement des PEP combat le cloisonnement social et toutes ses actions ont pour finalité de faire reculer les injustices sociales.

Dans cette optique, les meilleurs atouts des PEP sont ses valeurs fondatrices :

Solidarité    /    Laïcité    /    Égalité

Profondément ancrées parmi les acteurs du réseau, ces valeurs sont une boussole pour mettre en évidence les insuffisances voire les impasses de l’organisation néolibérale et d’en contrer les effets les plus dévastateurs.

 

La Laïcité

Le principe de la concurrence généralisée (nerf de la guerre et fondement de la dynamique néolibérale) accélère un peu plus le délitement du lien social qui caractérise notre époque et favorise donc des formes de repli communautaire pour l’individu atomisé de la société moderne en mal de repères et d’identité.

Face à cette tendance lourde, la laïcité affirme l’absolue liberté de conscience, la liberté de croire ou de ne pas croire ainsi que la liberté de tous les cultes ; en effet, les différences de culture font aussi la richesse des civilisations.

Toutefois, pour sortir des crispations communautaires et identitaires qui monopolisent aujourd’hui une partie du débat public, la laïcité défendue par les PEP s’adresse à ce qu’il y a de commun à tous par delà les différences : la raison et l’intelligence.

Dans le travail quotidien des PEP, la laïcité suppose l’échange entre tous et, à travers la discussion ou le débat, elle est le principe qui permet à l’intelligence de chacun de s’exercer.

La Solidarité

La solidarité est le principe de fondation du contrat social et non pas (comme on l’entend souvent) un mécanisme de compensation assurantielle qui flirte parfois avec la condescendance. Au contraire, la solidarité est le principe qui assure l’autonomie de chacun et la valeur de l’individu.

La solidarité participe du sentiment d’appartenance de chacun à une même communauté de destins et suppose aussi une obligation morale de l’individu envers la société.

L’Égalité

Cette troisième valeur découle des deux précédentes. L’égalité n’est pas un but à atteindre mais une position de départ, une condition à partir de laquelle on peut discuter avec l’autre, quel qu’il soit, comme son égal.

L’égalité, comme postulat, est une arme de tous les jours pour lutter contre les tendances aux catégorisations et aux cloisonnements sociaux ; elle remet toujours en jeu ce qu’il y a de commun entre les individus si différents soient-ils : l’intelligence et la raison.