65% des Français ne partiront pas en vacances cette année

Sommaire
  1. Vous n'avez pas les moyens de partir en vacances ? Vous n'êtes pas seul, loin de là !

Vous n'avez pas les moyens de partir en vacances ? Vous n'êtes pas seul, loin de là !

Ils seront encore des millions à renoncer à partir en vacances cette année ! C'est le constat amer qu'a fait part Simon Thirot, délégué général de l’Union nationale des associations de tourisme (Unat), lors de son interview sur RMC mardi dernier. En effet, six Français sur dix n'auront pas la chance de partir cet été, principalement pour des raisons financières, d'après l’étude « les français et les vacances », menée par l’institut Ifop pour l’Unat et la Fondation Jean-Jaurès.

Ce triste chiffre touche également les enfants, toujours plus nombreux chaque année, avec une estimation de 3 millions d'enfants. Pourtant, partir en vacances est une nécessité mais avant tout un droit qui "participe à la citoyenneté" d'après les mots de Simon Thirot. "Les vacances sont une nécessité sociale, à titre individuel mais aussi à titre collectif. (...) A titre individuel, c’est un moment où on va s’extraire de son quotidien. A titre collectif, c’est un moment où on va reconstruire des valeurs communes." expliquait-il sur le plateau de RMC.

Les Français n'ont, d'un côté, plus assez de pouvoir d'achat pour s'offrir ces vacances bien méritées, et de l'autre, ne peuvent plus profiter des campings ou encore des colonies de vacances qui étaient autrefois beaucoup plus abordables que maintenant. Heureusement, il existe toujours quelques organismes ou associations comme les PEP, qui luttent pour limiter les inégalités d’accès aux vacances, qui peuvent, sur le long terme, engendrer un risque de ruptures sociales, économiques, culturelles mais aussi citoyennes. Mais comment font-elles ?

À lire  Début de l’Opération « 1er Départ en vacances » pour les PEP 34

RMC UNAT

Comme d'autres associations, les Pep 34 ont entre autres comme partenaire Vacaf, qui permet aux familles d'obtenir des aides pour les départs en vacances des adultes mais aussi des enfants avec les colonies de vacances, par exemple. Plusieurs dispositifs sont mis en place afin de permettre au plus grand nombre de partir. Pour les familles, il y a l'AVF (Aide aux Vacances Famille), une aide en tiers payant versée directement à l’organisateur qui la déduit de votre facture qui vous permet de partir dans les campings et les gîtes agréés VACAF. Pour les enfants, il existe trois aides : l'AVEL (Aide aux Vacances Enfants Locales), qui permet un départ en colo ou en camp pendant les vacances scolaires, l'AVEN (Aide aux Vacances Enfants Nationales), qui permet un départ en colo ou camp pendant les vacances scolaires sur toute la France, et enfin l'AALS (Aide Aux Loisirs Séjours courts) pour les séjours de courte durée organisés par les centres de loisirs sans hébergement (ALSH), sur le même principe que l’AVEL.

D'après Simon Thirot, une des solutions pour pallier ces inégalités est également de "consolider l'Agence Nationale pour les Chèques Vacances (ANCV) en diffusant beaucoup plus massivement et de façon beaucoup plus importante le chèques vacances notamment auprès des salariés dans les PME et les TPE". Cette aide touche environ 11 millions de Français mais devrait être diffusée à plus de personnes pour toutes les vertus sociales qu'elle apporte.

Les commentaires sont fermés.

Confidentialité